La naissance du groupe

Publié le par Alex

L'histoire remonte à 1957, John Entwistle enfant de la classe moyenne et Pete Townshend fils d'enseignants jouent dans un orchestre l'un de la trompette, l'autre du banjo. En 1959 John croise Roger Daldrey fils de prolo de Londres qui lui demande de venir jouer dans son groupe. Puis Pete Townshend apprend la guitare et les rejoint.
 
 

image_095.jpg

 
  
Pete Townshend, John Entwistle, Colin Dawson, Doug Sanden et Roger Daltrey. 
 
          
            Pete était un camarade de John, mais Roger ne pouvait pas le sentir : trop bourgeois. Roger est un impulsif, aime se battre et travaille comme ouvrier métallurgiste pendant que ces deux camarades poursuivent leurs études dans des écoles d'art.  
 Le groupe se nomme "The Detours", il se structure alors et se définit une orientation musicale, Pete apportant ces disques de Rythm'N'Blues américains : James Brown, Bo Diddley, Ray Charles.
 
          
           Roger aime bien, mais il fait semblant de faire la tronche. Le groupe devient Rythm'N'Blues, et c'est nouveau en Grande-Bretagne.
           Même les Beatles sont trop Rock, et les Stones trop Blues. Ils sont en fait le reflet d'un courant plus marginal, plus moderne, qui vit au son de la Motown dans les années 60.
 
 

image_174.jpg

 
           Ils deviendront les porte-paroles des Mods, courant de jeunes anglais de la classe moyenne ; sapés de fringues italiennes et chevauchant des Vespas. Ils seront d'ailleurs les ennemis jurés des Rockers purs et durs, portant cuir noir et jeans.  
           En attendant, les Detours, font les mariages et les communions de tout le pays. Ils se taillent une réputation de mauvais garçons qui foutent la zone. Et les parents se méfient.
 
              A commencer par la mère de Keith Moon, jeune allumé qui joue dans un groupe de surf-music. En 1964 Il entend parler de la réputation des Detours et sait qu'ils cherchent un nouveau batteur. Il va les voir jouer dans un bar, pour les épater il s'est teint les cheveux en rouge, et porte un costume et des chaussures rouges.
           
           Il monte sur la scène, virant le batteur des Detours, joue un titre, et fracasse la batterie. 
           Il ne saura jamais si il a été embauché, mais il restera, jusqu'à la fin, la sienne. Parce que Keith Moon est le moteur scénique du groupe, véritable soliste improvisé, relançant sans cesse la machine.
 
           Ils renomment le groupe The Who un nom sortit d'une soirée où les musiciens cherchèrent le nom le plus stupide possible. Et ce fut The Who. 

             Après un vinyl simple sous le nom des High Numbers en 1964, "I'm The Face", le groupe redevient The Who.  
         
 
             En Mai 1964 un promoteur de musique local, Bob Druce, et le manager Helmut Gorden décident de financer une session d’enregistrement des High Numbers.
Une première session a lieu au IBC (International Broadcasting Company Limited) Studios, 35 Portland Place, à Londres. L’ingénieur du son, Alan Florence , est à la console. Il enregistre en mono le titre I’m The Face le lundi 11 Mai. Puis le 4 Juin suivant, les High Numbers enregistrent également une version de It Was You, premier morceau écrit par Pete Townshend. Cette version de I’m The Face et le titre It Was You sont encore inédits à ce jour.
 

            Sur I’m The Face, le piano est joué par Allen Ellett (pianiste du groupe de Steve Marriot : Moments). Keith Moon fera les yeux doux à sa petite amie ce qui créera quelques discordes. 

image_194.jpg
Ce 45 Tours fut tiré à 1000 copies.

On peut trouver ces titres dans le coffret 4 CD 30 Years Of Maximum Rythm & Blues sorti en 1994, I’m The Face se termine à 2’21. Seul le LP Odds & Sods sorti en Octobre 1974 à la version complète du morceau (2’32). La version du CD Odds & Sods ne dure que 2’27. On retrouve également ces deux titres sur la BO du film QUADROPHENIA sorti en 2000.
Ce 45 tours est réapparu en Janvier 1980 en bonus de la première édition du LP Thru’ The Back Door (Référence : SRM 3849).

image_196.jpg

Publié dans The story of the Who

Commenter cet article

ggaarrggll 19/02/2008 11:46

La voiture est une Volvo "Saint" que Roger a achetée en 1966 après avoir reçu son cachet pour avoir écrit "See My Way" sur "A Quick One" (juste pour info^^)